Le cycliste et la grille d’EuroMillions

Parfois faire du vélo peut rapporter très gros! Nous allons vous raconter l'histoire d'un cycliste amateur qui au cours d'une sortie de 150 km s'est retrouvé seul au milieu de nulle part avec un bulletin validé de l'EuroMillions qui vient se coller dans les rayons des roues de son vélo. Nous avons eu la chance de le rencontrer, en contournant la Française des Jeux qui protège les grands gagnants de l'EuroMillons comme s'ils étaient des enfants.

Jean, un personnage avec 30 millions d'euros

Jean est un cycliste invétéré. Membre du club de vélo de son village, dès son plus jeune âge, il n'a jamais cessé de rouler. Son histoire, c'est d'abord l'histoire d'une passion. Tous les week-ends qu'il pleuve ou qu'il vente, il enfourche son vélo et part pour une ballade sportive dans son Gers natal. Du haut de ses 60 ans, c'est l'ancien du club. La compétition, cela n'a jamais été son truc, par contre, il aime rouler avec les copains. C'est ce qu'on appelle le porteur d'eau, celui qui finit régulièrement dans les dernières places, car il a tout donné pour mener son leader dans les meilleures conditions aux portes de la victoire. Le cyclisme est un sport particulier où la gloire de certains s'obtient par le sacrifice d'autres. Jean est le sacrifice. Cette posture, ce choix de ne pas être sur les devants de la scène reflète à merveille sa personnalité modeste et généreuse.

Lorsqu'il nous reçoit chez lui, on est frappé par l'humilité du bonhomme qui vient tout de même juste de remporter 30 millions d'euros à l'EuroMillions six mois auparavant. Jean est grand, sec comme un coup de trique et au milieu de ses cheveux blancs, deux billes bleutées vous regardent avec une certaine tendresse. Son expression corporelle transpire l'ascète et son regard amène une douceur infinie à cette figure presque monacale. Le président du club de vélo nous avait prévenus.

« Jean est un personnage. Au club, personne n'a été étonné de ce cadeau du ciel. On n'est pas trop religion à part celle de la route et du vélo, mais on pourrait dire que c'est le karma. Vous allez rencontrer quelqu'un comme nul autre pareil » nous explique Pierre, un brun ému. En le voyant sortir de son jardin, la toison brillante et le torse en avant, sourire aux lèvres, on avait déjà compris. Personne ne se tient comme cela, si ce n'est un roi, un Arthur ou un David sortant de Camelot ou Jérusalem. Et nous ne savions pas encore où cette conversation allait nous mener.

Jean, le philosophe du cyclisme

On se demande pourquoi avec un tel gain, il reste dans cet endroit modeste, petit pavillon de banlieue des années 80. Peut-être qu'il devine nos pensées.

« Et oui, je suis resté chez moi. On m'a bien dit d'acheter plus grand, plus beau, plus luxueux, et qu'il fallait investir dans la pierre… Ce n'est pas parce qu'on devient riche sur un coup de vent qu'il faut devenir idiot et sauter à pieds joints dans la roue du hamster. ». Jean aime lire, autant qu'il aime faire du vélo. Ce sont ses deux passions. On comprend encore qu'il soit qualifié de sage ou du « vieux druide » au café du village. Il taille les mots à coup de serpe comme pour passer plus vite au suivant, comme s'il avait peur de perdre le fil. « À vrai dire, je ne sais trop quoi faire de cet argent. J'ai tout ce dont j'ai besoin et peut-être qu'à 60 ans, le changement est une inconnue dont on se méfie ».

Quand on lui demande de raconter son histoire, il semble fatigué.

« Encore ? Si vous êtes là, c'est que vous la connaissez non ? Je me suis arrêté au bord de la route, car j'avais crevé. Je réparais ma roue quand une légère brise s'est mise à souffler. Et puis un papier s'est fiché dans les rayons de ma roue. C'était une grille validée de la loterie datant de la semaine précédente. Je l'ai gardé à tout hasard, en me disant que c'était peut-être un cadeau de la providence. Non pas que je pensais décrocher le jackpot, mais la providence a ses raisons que l'on ne connaît pas. Et je me disais que même quelques centaines ou milliers d'euros ce serait déjà sympa. Je suis rentré verifier sur Internet les résultats de l'EuroMillions à la date du tirage indiquée sur le ticket. C'est au café du coin que j'ai appris qu'il était gagnant… Ce que cela m'a fait ? Une grosse surprise. Rien ou en tout cas beaucoup moins qu'aux copains. Je ne comprenais pas trop ce qui m'arrivait, mais je voyais la joie de mes vieux amis. Alors, je me suis dit que je pouvais bien leur payer une tournée… »

Aujourd'hui, Jean a laissé ses 30 millions d'euros sur son compte courant, et régulièrement il fait des dons – à la SPA de la région, à L214, aux Restos du coeur et à chaque fois qu'un sujet le touche – au grand damn de son banquier. 

Résultat de l'Euromillions (FDJ) : le tirage du mardi 28 avril ...

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>